5 arguments pour la diète cétogène

On en parle depuis déjà quelque temps et on n’a certainement pas terminé d’en entendre parler : la diète cétogène (ou keto). Plusieurs nutritionnistes se sont prononcés sur le fait qu’ils ne recommandaient pas cette diète avec les données scientifiques qui étaient exposées pour le moment, mais aujourd’hui une nutritionniste te donne 5 raisons POUR cette diète. C’est parti !


1.C’est facile à faire

On doit seulement diminuer au maximum notre consommation de glucides et augmenter celle de lipides (75-80 % des calories provenant des lipides, contrairement à 20-30 % d’une alimentation « normale »), ce n’est vraiment pas plus compliqué que ça.

Ah tu ne sais pas c’est quoi des glucides? Où les retrouver? Comment incorporer plus de lipides dans ton alimentation? Comment avoir tous tes nutriments, vitamines et minéraux en excluants plusieurs groupes de ton alimentation?

Et bien.

Regina George Is Butter A Carb GIF - Find & Share on GIPHY

(non Regina, le beurre n’est pas un « carb »)

2.C’est vraiment santé

La majorité des lipides de la diète cétogène proviennent d’aliments gras comme la crème, le beurre, les fromages gras, les charcuteries, les œufs… Comment une surconsommation de ces aliments pourrait-elle être mauvaise? Ils sont bourrés des gras saturés (augmentation du LDL-cholestérol qui est néfaste pour la santé cardiovasculaire), ce sont souvent des aliments transformés et des charcuteries (risque de cancer augmenté comme démontré par l’OMS) et ce type d’alimentation est très pauvre en fibres (modification du microbiote intestinal et modification dans la fréquence des selles). Que du positif quoi !

3.C’est tendance

Manger du Kale, se faire des smoothies et être végétarien c’est tellement 2017. La tendance en 2018 c’est de manger du gras, alors allons-y sans se poser de question pas vraie? Pourquoi écouter son corps, ne pas se priver d’aliments, manger quand on a faim et arrêter lorsqu’on n’a pas faim quand on peut s’imposer plein de restrictions et suivre la mode? #Ceto4Life

4.C’est super pratique à long terme

Comme j’ai dit, tout ce qu’on doit faire quand on suit une diète cétogène c’est de manger beaucoup de lipides, un peu de protéines et pratiquement aucun glucide. Arrêter de manger du pain, des fruits, des légumineuses pour plusieurs mois? Hell yeah !

Ah donc tu ne sais pas quoi amener dans tes lunchs étant donné que tu ne peux plus manger de sandwichs? Et quand tu sors au restaurant, tu ne peux plus prendre de burger, de pâtes, de patates, de desserts? Tu ne peux plus mettre de sucre dans ton café?

Oups.

(oui)

5.Ça permet de perdre du poids

Eh oui ! La diète cétogène fait effectivement perdre du poids, mais les cures de jus, les cures de soupes, les régimes aux protéines, les détox, ne pas manger pendant 4 mois et toutes autres diètes restrictives aussi. Et comme plusieurs diètes restrictives, on reprend souvent le poids après quelques mois. Mais wow, qu’est-ce qu’on a été heureux la semaine où on a ENFIN eu le poids qu’on voulait pendant toutes ces années, hen?

Non?

Ah bon.


Pour ceux qui n’auraient pas compris, ceci était un article un peu (beaucoup) sarcastique. En tant que nutritionniste, je serai toujours prudente face aux régimes amaigrissants ou aux diètes. Certaines conditions de santé exigent certaines modifications aux habitudes alimentaires (côlon irritable, maladie cœliaque…) et une « diète » est indiquée dans ce cas. Cependant, suivre une diète parce que c’est cool, parce que ça permet de manger plein de beurre et de bacon ou encore parce qu’on veut absolument perdre 30 livres en 2 semaines, c’est rarement une bonne idée.

Je comprends l’attrait à ce genre de diète : on peut manger des aliments qu’on aime en grandes quantités, on a relativement peu d’efforts à faire et on voit des résultats. Par contre, si une diète semble trop belle pour être vraie, c’est probablement qu’elle l’est. Ce qui est aussi dommage de ce genre de pratique est qu’on n’améliore pas ses habitudes alimentaires. On n’apprend absolument rien sur une saine alimentation, on ne fait que suivre des règles et lorsqu’on a perdu le poids on arrête, on retrouve nos anciennes habitudes et on reprend du poids. On recommence ensuite la boucle sans fin. Apprendre de saines habitudes de vie est peut-être plus lent, provoque peut-être une perte de poids à plus long terme, à peut-être moins d’éclat qu’une diète comme la diète cétogène, mais permet au moins d’avoir des acquis qui durent pour plusieurs années voir la vie.

La morale de l’histoire? La diète cétogène sauf en cas d’indications (car oui, certains groupes comme les enfants épileptiques peuvent profiter de bienfaits de cette diète lorsque suivi temporairement et ces effets ne concernent pas le poids) ne devrait pas être pratiquée selon mon humble avis. On mange très gras, on se prive de plusieurs aliments bons au goût et bons pour nous et malgré une probable perte de poids, les habitudes alimentaires ne sont pas modifiées ce qui indique qu’on risque fortement de reprendre le poids perdu.

 

 

Les Pieds Dans Les Plats

 

 

 

 

 

Marjolaine Cadieux, Dt.P., M. Sc. (c)

 

 


Références
Journal de montréal
Fraichement pressé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *