Les dons alimentaires

Qui dit temps des fêtes dit guignolée ! Cette année je vous propose des items à inclure dans vos paniers de Noël pour s’assurer qu’ils soient les plus intéressants possibles.

 

Une vieille tradition

Tout d’abord, la tradition de la guignolée date de plusieurs années. Au départ, les « guignoleux » comme on les appelait, passaient eux-mêmes de maison en maison pour demander des dons qu’ils transportaient alors dans un traineau tiré à cheval. Les denrées obtenues étaient ensuite redistribuées et partagées au jour de l’an. En 1860, le maire de Montréal donnait même des permis à certains afin qu’ils puissent passer la guignolée alors que les contrevenants recevaient des amandes! La guignolée fut même abandonnée pendant une période de temps puisque les gens qui la passaient abusaient un peu de la politesse de leurs hôtes et se trouvaient en situation d’ivresse ce qui causait beaucoup de grabuge. C’est en 1884 à Québec que la guignolée repris et quelques années plus tard, associée à la Saint-Vincent-de-Paul, la guignolée s’institutionnalisa et devint une organisation qui s’occupait des moins nantis.

 

On les gâte!

Le discours que j’entends souvent quand on prépare les denrées à donner à la guignolée est : « Aussi bien, acheter des choses qui ne s’achètent pas souvent, on va les gâter, c’est Noël! »

Oui, mais…

Beaucoup de gens ont ce discours, ce qui fait que les paniers peuvent déborder de biscuits, gâteaux, tartinades et boissons sucrées, croustilles et autres aliments ultra-transformés et vides. Ce qu’on oublie souvent, c’est que OUI c’est bien d’avoir quelques denrées spéciales pour le temps des fêtes, mais ces denrées seront utilisées pendant une plus grande période également. Il devient donc difficile de se cuisiner des repas intéressants ou de ne pas mourir de faim quand tout ce qu’on a à manger ce sont des croustilles et des mélanges à gâteaux du commerce.

 

Le best

Alors qu’est-ce qu’on met dans notre bac de guignolée?

Je crois que si vous TENEZ à donner des aliments hypertransformés, ils ne devraient représenter que 10 % du total des denrées que vous donnez. Les épiceries préparent maintenant des sacs déjà remplis qu’on peut acheter et donner directement, mais ceux-ci contiennent souvent beaucoup d’aliments transformés, à faire attention ! Autrement, voici une liste de ce qui est intéressant à avoir dans le bac de la guignolée :

  • Légumineuses (conserve ou sèche)
  • Légumes en conserve
  • Poisson en conserve (thon, saumon, etc. dans l’eau)
  • Céréales sèches : flocons d’avoine, orge, quinoa, riz
  • Pâtes alimentaires de blé entier & sauce
  • Noix et beurre de noix
  • Fruits (séchés, en purées ou en conserve dans de l’eau ou sirop léger)
  • Café, thé, tisane
  • Confitures
  • Boisson de soya enrichie ou lait en carton (de style GrandPré)
  • Soupes en conserve avec protéines (légumineuses ou viande) — regarder cependant la teneur en sodium !
  • Purées et céréales pour bébé

D’autre part, on oublie souvent que d’autres éléments peuvent être nécessaires pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de moyens puisque ceux-ci sont souvent très chers. Voici donc d’autres éléments qu’on peut ajouter à notre bac :

  • Couche
  • Brosse à dents, dentifrice et soie dentaire
  • Brosse à cheveux
  • Shampoing et revitalisant
  • Savon
  • Papier de toilette
  • Produits d’hygiène féminine : diva cup, tampon, serviette hygiénique
  • Carte-cadeau
  • Autre

Enfin, les denrées amassées peuvent être déposées dans la plupart des marchés d’alimentation (IGA, Metro, Maxi…), les pharmacies, les Tim Hortons et les centres locaux de dons, selon les municipalités.

 

* À NOTER

Les dons en argent à Moisson Montréal permettent de redistribuer une plus grande quantité de nourriture. En effet, pour 1$ de don, c’est 15$ en denrées qui sont distribuées. Alors pour ceux qui n’ont pas le temps ou qui ne veulent pas préparer des boîtes d’aliments, c’est une super belle idée. Lien pour donner ici

Allez-vous donner cette année? En argent ou en nourriture? Faites-moi savoir en commentaire !

 

Marjolaine Cadieux, Dt.P., M.Sc (c)

 

 


Référence
Réseau des archives du Québec
Extenso

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *