Manger 1 mois sans sucres ajoutés : partie 1

Du 1er novembre au 30 novembre inclusivement je ne vais pas consommer de sucres ajoutés. Défi impossible ou effort nécessaire? Suivez mes péripéties juste ici.


Le défi

Le défi est assez simple : ne pas manger de sucres ajoutés pendant 1 mois. Aussi « facile » que ça.

Le pourquoi du comment

Suite à l’annonce que je voulais faire ce défi, plusieurs personnes se sont demandé pourquoi.

Pourquoi le sucre, pourquoi maintenant, pourquoi un mois, pourquoi…

Pourquoi le sucre : En 2004, on estime que les Canadiens consommaient en moyenne 110,0 grammes de sucre ajouté soit 27 cuillères à thé 😳 c’est beaucoup surtout quand on pense que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande moins de 10 % de nos apports énergétiques en sucres ajoutés (50 g de sucres ou 13 cuillères à thé). Ultimement, l’OMS viserait moins de 5 % de nos apports énergétiques en sucres ajoutés (25 g de sucres ou 6,5 cuillères à thé).

Pourquoi maintenant : Pourquoi pas? Souvent on veut faire des changements dans sa vie, mais on attend toujours, on a toujours des excuses (c’est la fête de mon frère, j’ai un souper d’amis…) J’ai décidé de me lancer à un moment symbolique (1er du mois) pour que ce soit plus facile à suivre l’évolution pour moi, mais je n’ai pas hésité à sauter. Aussi, j’ai vu une vidéo YouTube dans mes recommandations un soir et c’était celle d’un couple qui coupait le sucre pendant une période de temps et qui le documentait. Leur expérience n’avait pas l’air particulièrement plaisante, mais j’ai trouvé l’idée assez intéressante.

Pourquoi un mois : C’est une durée totalement arbitraire. Je trouve que c’est suffisamment long pour me faire réfléchir à ma consommation de sucre et apporter des modifications et pas trop restrictif pour que je n’aie pas de plaisir à faire le défi (car oui, le but n’est quand même pas de me torturer) vous avez sûrement déjà entendu qu’il faut 21 jours pour changer une habitude, mais saviez-vous que c’est faux? Cette donnée repose sur UN scientifique et aurait été popularisée avec les années par plusieurs médias. Il faut également se le dire, 21 jours pour changer une habitude, c’est assez attrayant, mais peu réaliste. On estime que ça prend plutôt 66 jours en moyenne pour changer une habitude.

Je coupe quoi

Sucres ajoutés c’est large comme concept. Voici donc les composantes avec lesquelles je ne cuisinerai pas ET que je ne voudrai pas retrouver dans la liste d’ingrédients de mes produits d’épicerie :

  • Sucre sous toute ses formes : de canne, cassonade, de betteraves, de coco…
  • Sirop d’érable, sirop de poteau, sirop d’agave
  • Miel, extrait de malt d’orge, mélasse
  • Tous les noms en — ose : glucose, fructose, maltose, saccharose, dextrose,
  • Les jus de fruits concentrés et purées de fruits

Les premiers jours

Au moment où j’écris ces lignes, ça ne fait que 5 jours que mon défi est commencé. Est-ce que ça a été un début facile?

Les premiers jours (jeudi et vendredi) oui, mais ensuite les occasions sociales se sont multipliées (souper de fête, party d’Halloween avec des bonbons…) et il était difficile de contrôler ce que je mangeais et surtout de savoir ce qu’il y avait dans ce que je mangeais.

Ces petits moments d’écart m’ont tout de même permis de me conscientiser sur ces difficultés et me donneront une occasion de ne pas répéter les mêmes erreurs dans les prochains jours.

On se retrouve la semaine prochaine pour la partie 2.

Marjolaine Cadieux, Dt.P., M.Sc (c)


Références
Huffington post
Nutritionniste Urbain
Statistiques Canada

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *