Blogue

Pourquoi l’IMC est grossophobe, sexiste, raciste et qu’on devrait arrêter de l’utiliser immédiatement

L’IMC

ou l’indice de masse corporelle, représente une valeur calculée selon notre poids (kg) et notre taille (m). Cet indice a été créé par un mathématicien belge – Adolphe Quetelet au début du 19e siècle. Ses calculs se sont basés sur des populations d’hommes européens blancs. Le but initial de cet indice était de déterminer le poids de l’homme «moyen» et devait être utilisé a des fins statistiques uniquement.

La création des catégories d’IMC comme on les connaît aujourd’hui s’est faite en 1993 de façon subjective par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et un groupe d’«experts».

Fun fact : à cette époque, les États-Unis avaient aussi collectés des données pour tenter de catégoriser les différentes valeurs de l’IMC. Par contre, leurs observations n’ont pas concordées avec celle de l’OMS et donc du jour au lendemain, des millions d’américains sont passés de «poids santé» à «surpoids».

De plus,

les premières études utilisant l’IMC et son lien avec la santé ont été menées sur des hommes blancs. On a ensuite appliqué les observations à l’ensemble de la population (femme, BIPOC) sans les observer.

Aussi,

en plus d’être raciste et sexiste, l’IMC est grossophobe. Outre le fait que cet indice ne tiens pas compte des différents compartiments corporels (muscle, gras, eau, os) et est très imprécis. Outre le fait que les catégories ont été faites de façon complètement arbitraire. L’IMC ne dit absolument rien sur l’individu devant nous (style de vie, antécédents, etc.). D’ailleurs, bon nombre de personne avec un IMC élevé vont vivre de la grossophobie médicale et se faire suggérer de perdre du poids avant même que d’autres tests ou examens soient effectués.

Une personne

a la possibilité d’être en santé peu importe son poids. L’IMC est donc une valeur complètement obsolète et inutile.

Cette texte est également disponible sous forme de vignette juste ici

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *