Les compagnies qui veulent notre «bien»

Des compagnies nous vendant des produits amaigrissants, des diètes ou autres services nous promettant des bienfaits incroyables. Veulent-ils vraiment notre bien et notre santé?

WW

J’apprenais cette semaine que la populaire compagnie Weight Watchers changeait de nom pour s’appeler « Welness that Works ». Comprenant que la population était plus réticente à faire des régimes miracles (grâce à, je l’espère, le travail de plusieurs nutritionnistes!) et que l’attrait n’y était plus vraiment, ils ont décidé de changer leur image et se concentrer plutôt sur le bien-être. Pourtant, on apprend que le programme continue d’offrir la méthode de points pour la perte de poids. Ils veulent toutefois ajouter d’autres outils pour nous aider à atteindre notre bien-être physique et mental, peu importe où le définissons.

$$$

Une compagnie survit si elle réussit à faire suffisamment d’argent. Autrement, ses dépenses surpassent ses revenus et elle ne peut plus subsister. Ainsi, peut-on penser que les compagnies de produits et de régimes amaigrissants veulent nous voir réussir? Veulent nous voir heureux, épanouis, bien dans notre peau? Bien sûr que non! Car être bien dans sa peau, atteindre un poids qui nous satisfait et le maintenir, ça ne fait pas vendre de barre, shake, plats préparés, rencontres, etc.

L’industrie de la diète fait d’ailleurs plusieurs milliards en profits annuellement. On nous vend le rêve, mais comme ce sont des solutions trop drastiques, trop chères ou encore irréalistes, on abandonne et on reste insatisfait par rapport à notre poids ou encore on reprend rapidement les livres que nous avions réussi à perdre. Résultat? On se promet de ne plus jamais payer pour un produit ou service amaigrissant, jusqu’à ce que la nouvelle mode arrive et on se dit que cette fois-ci ça va fonctionner.

La tendance

Actuellement, les compagnies qui vendent des produits ou services amaigrissants réalisent que la population ne veut plus de ce genre de contraintes. On navigue énormément sur la vague du bien-être, de s’accepter comme on est, d’être positif et d’être bien dans sa tête et son corps (#BodyPositivity). Les compagnies n’ont donc pas le choix de s’ajuster et d’offrir des produits ou services qui répondent à ce besoin afin de continuer à faire de l’argent et à prospérer. Cependant, pour la plupart d’entre eux, ce sont les mêmes produits ou services qui sont offerts, mais déguisés sous le couvert du bien-être et de la santé.

Pourtant, le concept de bien-être n’a pas particulièrement évolué ces dernières années. Les professionnels de la santé prônent depuis longtemps une alimentation riche en produits frais et peu transformés sans interdits alimentaires, une pratique régulière d’activité physique et une bonne gestion du stress. On en fait cependant de plus en plus la promotion et même si une compagnie change de nom, se « rebrand », se dit vouloir notre bien, il faut toujours garder en tête que sa priorité numéro 1 c’est notre porte-feuille.

À retenir

  • L’industrie veut principalement faire de l’argent
  • Peu importe l’approche utilisée, une compagnie proposant des produits ou services de diètes amaigrissantes n’a pas notre santé à cœur
  • Un professionnel de la santé certifié (médecin, nutritionniste, psychologue, kinésiologue, etc.) peut nous aider à atteindre les objectifs de bien-être que nous nous sommes fixés de façon sécuritaire et professionnelle

 

Des changements comme ceux entrepris par l’entreprise Weight Watchers vous aident-ils à adhérer à ce programme? Trouvez-vous que c’est une belle approche? Faites-moi savoir en commentaires !

 

Marjolaine Cadieux, Dt.P., M.Sc (c)


Référence
National Post
Washington Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *