Les dates d’expiration

Outre le nom du produit, le tableau de valeur nutritive et le format, l’emballage des aliments contient aussi bien souvent une date. Mais une date de quoi? expiration? péremption? emballage? Aujourd’hui on fait le point sur ces définitions.


Pour commencer, apprendre à mieux gérer les produits dans notre réfrigérateur pourrait permettre de moins gaspiller. À ce sujet, un rapport a démontré qu’au Canada, 47 % du gaspillage alimentaire avait lieu chez le consommateur. Ce gaspillage alimentaire a de fortes répercussions sur l’environnement puisque jeter un aliment représente un gaspillage des ressources qui ont été utilisées pour le produire. Outre l’impact environnemental, jeter des aliments représente également un gaspillage économique pour le consommateur.

La date « meilleur avant »

Ces dates se retrouvent sur les produits préemballés. Elles indiquent au consommateur qu’un produit non ouvert qui a été conservé dans des conditions adéquates sera de haute qualité (fraicheur, goût, valeur nutritionnelle ou toute autre caractéristique déclarée par le fabricant)

Cette date est donc un indicateur de la qualité du produit, mais n’assure pas la salubrité de l’aliment. D’ailleurs, si un aliment est ouvert, la date « meilleur avant » n’est plus valide.

On retrouve cette date sur les produits qui demeureront frais pendant 90 jours ou moins suivant la mention « Meilleur avant » ou « Best before ». Les produits qui ont une durée de vie de plus de 90 jours ne doivent pas obligatoirement porter la date « meilleur avant » puisqu’on considère ces produits comme ayant une longue durée de conservation (conserves, produits congelés, pâtes alimentaires…).

Donc la date meilleur avant n’est valide que si le produit n’a pas été ouvert et conservé dans des conditions adéquates. Du moment où le produit est ouvert, cette date n’est plus applicable.

La date d’emballage

Lorsqu’un produit ayant une durée de conservation de moins de 90 jours est emballé directement dans un supermarché, c’est le commerçant qui doit donner les informations pour la conservation du produit. En plus de la date d’emballage, le commerçant doit indiquer la durée de conservation du produit. Il peut choisir de l’apposer sur l’emballage en utilisant la mention « meilleur avant » ou encore en indiquant le nombre de jours où le produit conserve sa fraicheur. Il peut également mettre la durée de conservation du produit sur une affiche près du présentoir de l’aliment, plutôt que d’identifier chaque article individuellement.

Donc la date d’emballage indique que le produit a été préparé chez le commerçant et devrait s’accompagner d’autres informations pour sa conservation, que ce soit directement sur l’emballage ou à proximité du présentoir.

La date d’expiration

Le vrai terme pour cette date est plutôt « Date limite d’utilisation » et elle diffère de la date « Meilleur avant ». C’est une date qui se retrouve sur des produits précis qui respectent des normes de composition et de nutrition. Les produits pourraient ne plus répondre à ces normes une fois la date passée. On retrouve 5 grands groupes d’aliments contenant la date limite d’utilisation, dont les substituts de repas, les suppléments nutritifs et les préparations commerciales pour nourrissons.

Ainsi, après la date limite d’utilisation, le produit peut ne plus avoir la valeur nutritive déclarée par le fabricant et le produit devrait être jeté.

 

Pour moins gaspiller

Certains produits qui n’ont pas été ouverts peuvent être conservés plus longtemps que la date indiquée sur l’emballage. En plus, du moment où le produit est ouvert, la date fournie par le commerçant ou le fabricant n’est plus valide et il faut donc user de son jugement pour valider la fraicheur des produits. Dans ce cas, nos meilleurs alliés sont nos sens. N’ayez pas peur de regarder, toucher et sentir vos aliments avant de les goûter pour valider de leur fraicheur.

Sinon, voici une liste non exhaustive de certains produits qui se conservent plus longtemps que la date indiquée sur l’emballage : yogourts non ouverts, œufs, condiments, biscuits secs, produits congelés, café, céréales, mayonnaise non ouverte, conserves, miel, bouteille d’eau, sirop d’érable, épices, thé, sel, sucre, légumineuses sèches, pâtes alimentaires, farine, fromages, lait… 

On peut également consulter le thermoguide fourni par le MAPAQ (Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec) en cas de doute sur la durée de conservation des aliments.

 

Au final, les dates sur les produits sont un indicateur assez flou de la fraicheur de notre produit puisque celui-ci doit être conservé dans des conditions très contrôlées pour maintenir les propriétés décrites par le fabricant. En se fiant un peu moins à la date et plus à nos sens et à notre gros bon sens, on gaspille moins d’aliments et on gaspille aussi moins de notre argent ! Une solution gagnante-gagnante.

Vous, consommez-vous des aliments après la date ? Quels sont vos trucs pour mieux les conserver?


Références
Gouvernement du canada
MAPAQ
VCM

2 thoughts on “Les dates d’expiration

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *